Quelles sont les solutions contre la DMLA?

Quelles sont les solutions contre la DMLA?

solutions contre la DMLA

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) touche de plus en plus de senior, c’est la première cause de malvoyance des seniors. On estime à plus d’un million le nombre de personne touché par la DMLA. Avec le vieillissement de la population, la DMLA est un problème de santé publique.
Cette maladie provoque une déformation et une perte de la vision. Elle rend donc la vie des patients, compliquée au quotidien.
Il n’existe à ce jour aucun traitement permettant de soigner la DMLA. Toutefois certains traitements peuvent ralentir l’évolution de la maladie. Nous allons regarder les solutions actuellement proposées pour limiter la progression de cette maladie qu’est la DMLA.

La DMLA en 2 mots:

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) est une maladie liée à un vieillissement de la zone centrale de la rétine appelée macula. Cette maladie détériore la vue, provoque une baisse de l’acuité visuelle et peut aller jusqu’à une perte totale de la vision centrale.

Nous avions déjà réalisé un article expliquant plus en détail la DMLA. Dans la suite de cet article, nous allons plutôt aborder les solutions actuellement disponibles pour freiner son évolution.

Mais la priorité, comme pour toutes maladies, restent une prise en charge dès les premiers symptômes et donc de se faire dépister le plus rapidement.

Quels sont les premiers symptômes de la DMLA?

La DMLA peut provoquer différents troubles de la vision. Parmi les plus fréquents vous trouverez:

  • l’apparition de taches au centre de la vision,
  • la déformation des lignes droites,
  • la difficulté à bien voir de nuit,
  • une baisse des contrastes avec l’impression d’un manque de luminosité,…

Comment se faire dépister pour la DMLA?

Passé 50 ans il est recommandé à chacun de consulter chaque année un ophtalmologue pour faire un bilan visuel.

Tout comme l’hypertension, la Dmla est une maladie « silencieuse ». Une consultation ophtalmologique permet donc grâce de multiples examens approfondis des yeux de faire un bilan complet de votre vision, notamment en analysant les différentes couches de votre rétine. Les examens pratiqués sont généralement un test d’acuité visuelle, une analyse du fond d’œil, une angiographie (radiographie de l’œil) et un OCT (Tomographie en Cohérence Optique) qui est une « radiographie » en profondeur avec une très grande définition et précision.

Toutefois, il existe un petit test que vous pouvez réaliser chez vous, qui se fait avec la grille d’Amsler. Il ne remplace en aucun cas le bilan complet que pourrait réaliser votre ophtalmologue.

Comment faire le test de la grille d’Amsler?

Pour faire ce test de dépistage simplifié de la DMLA, il faut télécharger la grille d’Amsler disponible sur le site en cliquant ici (Format jpg ou format pdf)

Grille Amsler test DMLA

Comment l’utiliser ?

  • Fermer un œil
  • Regarder le point avec l’autre œil
  • Faire le test avec l’autre œil
  • Si vous constatez une déformation ou une ondulation des lignes, une superposition d’un autre point,… il faut consulter au plus vite votre ophtalmologue.

Ce test est donné à titre d’information. En cas de doute il est indispensable de consulter votre médecin de famille et un ophtalmologue.

Quelles sont les solutions contre la DMLA?

Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, il n’existe pas à ce jour de traitement pour soigner la DMLA. Il existe deux types de DMLA: La DMLA sèche appelé DMLA atrophique et la DMLA humide aussi appelé DMLA exsudative.

 

La DMLA sèche – atrophique représente la majorité des cas, environ 80% des personnes diagnostiquées. Son évolution est beaucoup plus lente, une dizaine d’année, que pour la forme humide. Pour ce type de DMLA il n’existe pas de traitement.

 

La DMLA humide – exsudative touche quant à elle un nombre bien moins important de patients. Il existe pour cette forme de DMLA un traitement relativement efficace sous réserve d’une prise en charge rapide. Il est donc vital de se faire dépister aux premiers signes ou consulter régulièrement si vous êtes un senior. Votre ophtalmologue après bilan et analyse complète de vos yeux pourra ainsi déterminer le traitement et son dosage le mieux adapté. Les principaux traitements sont les injections intra-vitréennes, la photothérapie dynamique et le laser chirurgical.

 

Comment se prémunir contre la DMLA?

De nombreux facteurs interviennent dans le développement de la DMLA et contre lesquels vous ne pouvez rien: la vieillesse, votre sexe (les femmes sont plus touchés par la maladie), l’hérédité avec des prédispositions génétiques si des personnes de votre famille ont déjà été confronté à la DMLA
Comme pour bon nombre de maladie, l’hygiène de vie joue un rôle important dans le développement de la DMLA. C’est donc au quotidien en adoptant des habitudes de vie saine que vous pourrez limiter le risque.

Le tabac, comme pour un grand nombre de maladie, est un facteur de risque. La consommation de tabac est donc la première habitude à supprimer. Cette fâcheuse habitude vous sera également bénéfique contre d’autres pathologies.

L’alimentation, a un rôle prépondérant dans bons nombres de maladie, dont la DMLA. Selon certains médecins, avoir une alimentation riche en anti-oxydants permettrait de protéger du stress oxydant qui est un facteur aggravant dans le processus de la maladie.

De nombreux autres facteurs (alcool, hypertension artérielle,…) sont supposés intervenir dans cette dégénérescence mais aucunes études n’a formellement prouvé leur incidence.

Les compléments alimentaires sont-ils bénéfiques contre la DMLA?

Alors que la consommation française de compléments alimentaires est en forte croissance, mais pour les personnes souffrant de dmla, est-il bénéfique de prendre ces compléments alimentaires?
En effet la prise de comprimés de compléments alimentaires tels que les vitamines, les caroténoïdes et les flavonoïdes, est souvent conseillée par les ophtalmologues aux malades.

Les compléments alimentaires généralement conseillés sont :
– la vitamine A,
– la vitamine C,
– la vitamine E,
– la béta-carotene,
– l’oxyde de zinc,…

Si l’idée d’avaler des comprimés ne vous enchante guère, une alimentation variée avec des fruits et légumes frais (orange, pomme, haricots verts ou brocolis,…) vous apportera bon nombre des nutriments recommandés.
Si vous préférez contrôler les doses que vous consommez et vous assurer d’en prendre régulièrement, alors l’option des compléments alimentaires est à suivre.



Pour conclure:

La DMLA, à cause du vieillissement de la population, touche de plus en plus de personnes. A ce jour il existe quelques traitements pour lutter contre la DMLA humide et aucun contre la DMLA sèche. Le dépistage précoce par le biais de consultation annuelle chez votre ophtalmologue est la seule solution pour qualifier et diagnostiquer les troubles visuels que vous pouvez avoir.
De nombreux laboratoires pharmaceutiques et chercheurs continuent leurs travaux de recherche afin d’apporter des solutions pour soigner la DMLA.
Pour limiter les risques d’être confronté à cette maladie, il convient d’avoir une bonne hygiène de vie en supprimant notamment le tabac de votre quotidien et en consommant des fruits et légumes frais.

Sources internet et sites d’informations sur la DMLA

http://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2012-09/09r09_synth_dmla_fiche_diagnostique.pdf

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00593144/document

https://www.ameli.fr/herault/assure/sante/themes/dmla/symptomes-diagnostic

Commentaires Facebook