Comment faciliter l’utilisation de Whatsapp pour les seniors?

Comment faciliter l’utilisation de Whatsapp pour les seniors?

UNE IDEE SIMPLE, MARRANTE ET ORIGINALE POUR LUTTER CONTRE LE GENERATIONAL GAP INDUIT PAR INTERNET ET WHATSAPP ? PARLAPAPI !!

Vous êtes un utilisateur de whatsapp pour envoyer des nouvelles à vos proches, mais vos grands-parents ne savent pas utiliser whatsapp ?

Vous êtes un adepte de la lettre mais vos petits-enfants n’utilisent pas la lettre pour communiquer ?

Parlapapi, comment ça marche ?

Parlapapi vous propose de faire le lien entre vos différents moyens de communication pour renforcer les liens intergénérationnels : les petits enfants nous envoient chaque mois leurs photos et commentaires sur Whatsapp, comme à leur habitude, et nous, on les imprime et les envoie sous forme de cartes postales à leurs grands-parents !!
Et pour le retour, les grands-parents peuvent, s’ils le veulent, nous renvoyer une lettre dédiée à tous leur petits-enfants, et nous, on leur transmettra par WhatsApp !! Comme ça, les nouvelles passent, malgré des moyens de communication différents !!

Simple et efficace, n’est-ce pas ?

Source: parlapapi.com

L’histoire de Parlapapi

Il y a un an, Pierre-Hugues et Antoine, les co-fondateurs de Parlalapi, imprimaient à la main le contenu de leurs conversations Whatsapp familiales pour donner des nouvelles à leurs grands-mères. En faisant cela, ils ont pris conscience de l’impact qu’une idée aussi simple pouvait avoir sur le quotidien de leurs mamies. Pas très branchées numérique, ces dernières, comme de nombreuses autres, ont parfois du mal à avoir des nouvelles de leurs petits-enfants. C’est l’une des conséquences de la fracture intergénérationnelle.

Aujourd’hui, Parlapapi, c’est une initiative qui veut apporter un début de réponse à ce défi de société, en permettant aux familles de mieux entourer leurs grands-parents.

Parlapapi lutte contre la fracture intergénérationnelle

Selon Pierre-Hugues, un des co-fondateurs de Parlapapi, “L’ennemi de Parlapapi, c’est le fossé intergénérationnel. Celui qui rend la communication si difficile entre Baby-boomers et Millenials.”

Aujourd’hui, ce gap se traduit par des jeunes générations connectées, rapides et impatientes, qui communiquent toujours plus grâce à leurs smartphones, alors même qu’elles désertent les outils traditionnels comme la lettre ou la carte postale, perçus comme dépassés et chronophages. Les séniors, moins habitués à ces nouvelles technologies, ont par conséquent plus de mal à garder le contact avec leurs petits-enfants : grands-parents et petits-enfants sont comme séparés par un fossé invisible. C’est précisément au-dessus de ce fossé que Pierre-Hugues et Antoine souhaitent jeter un pont robuste grâce à Parlapapi.

Parlapapi, comme de nombreuses autres initiatives, est un nouveau petit pas pour lutter contre ce drame contemporain. Les fondateurs ne prétendent pas régler à eux seuls le problème, mais espèrent bien par leur « astuce », aider les familles à mieux entourer leurs proches plus âgés et amener ainsi un peu d’amour et de joie à ceux pour qui nous comptons le plus, nos grands-parents.

Pour vous embarquer dans l’aventure, rendez-vous sur Parlapapi.com !

Commentaires Facebook