Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe

Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe

Le 22 juin est la journée nationale de la réflexion sur le don d’organes et la greffe.

Par principe en France, tant que vous n’en n’émettez pas le refus de donner, chaque personne est considéré comme donneur potentiel et donc consentante au don d’organes et de tissus. C’est que l’on appelle le consentement présumé.

Il n’existe donc pas de fichier de donneur à proprement parlé puisque tant que vous n’en n’exprimer le refus, vous êtes donneur. Si vous souhaitez vous opposez au don d’organes et de tissus, il faut l’indiquer de votre vivant en vous inscrivant sur le registre national des refus ou en parler à votre famille.

Ce refus peut concerner plusieurs cas. En effet les dons d’organes et tissus peuvent être utiliser:

  • pour soigner les malades

  • pour aider la recherche scientifique

  • pour rechercher la cause médicale du décès

Vous pouvez donc vous opposer si vous le souhaitez uniquement à une ou plusieurs de ces utilisations.
Par exemple vous acceptez que certains de vos organes soient utilisés pour soigner des malades, mais refusez qu’ils soient utilisés à des fins scientifiques.

La France connait aujourd’hui un déficit important du nombre de greffons. En 2015, le nombre total de malades inscrits sur les listes d’attente de greffe était de 21 464. Seulement 5 746 d’entre eux ont reçu une greffe.

Que vous voyez pour ou contre le don d’organe, il est indispensable de faire connaitre votre choix à votre entourage. En effet, après avoir consulté le registre des refus les médecins demanderont à votre famille des informations afin de savoir quelle était votre position sur le don d’organes.

Quels sont les organes concernés par le don?

Les organes les plus souvent greffés sont:

  • Le rein

  • Le foie

  • Le coeur

  • Les poumons

  • Le pancréas

De nombreux autres organes et tissus peuvent être greffés: la cornée, l’intestin, des artères, des os, des ligaments, moelle osseuse,…

Il faut savoir que vous pouvez également vous opposer au don de certains organes et tissus en informant vos proches

Pour résumer, la France a besoin de greffons et de nombreux malades sont dans l’attente d’un don pour vivre. En donnant votre accord pour donner vos organes, vous pourrez sauver une vie. Alors faites la démarche en informant vos proches de votre choix.

Les liens utiles:

Demander sa carte de donneur d’organe: http://www.france-adot.org/

Association: http://www.greffedevie.fr/

Inscription sur la liste des refus: http://www.dondorganes.fr/sites/default/files/atoms/files/formulaire_registre_refusvf.pdf

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire