La crise de goutte

La crise de Goutte

Autrefois appelée la maladie des rois, la crise de goutte refait son apparition ces dernières années. Outre le facteur héréditaire, le vieillissement de la population et une mauvaise alimentation en sont les principales causes.

Qu’est-ce qu’une crise de Goutte ?
Une crise de goutte est une inflammation d’une articulation. Une crise de goutte est très douloureuse. Elle est provoquée par un excès d’acide urique dans le sang. Si cet acide urique est mal éliminé par les reins et se trouvent en quantité trop importante, des petits cristaux se créent et s’accumulent dans les articulations. Cela provoque une inflammation qui est plus communément appelée crise de goutte.

Les symptômes de la crise de goutte:
Il n’y a pas de signes qui indiquent que vous allez avoir une crise de goutte. En général la douleur survient brutalement en pleine nuit. Elle est généralement localisée dans l’orteil, qui devient gros et violacé. Parfois la crise de goutte touche les genoux, les chevilles, les doigts ou les coudes.

Qui risque d’avoir une crise de goutte ?
La crise de goutte touche à 90% des hommes de plus de 50 ans.
Si vous êtes en surpoids ou si vous avez dans votre famille des personnes qui ont eu des crises de goutte, vous avez potentiellement plus de risques d’être sujet à cette maladie.

Comment limiter les risques d’avoir une crise de goutte ?
Comme nous l’avons vu la crise de goutte est due à un fort taux d’acide urique. Aussi il faut limiter les aliments qui le favorise (La Charcuterie et la viande, l’Alcool, le Gibier, les fruits de mer, les crustacés) et augmenter la consommation de ceux qui en permettent l’élimination ( boire plus d’un litre et demi par jour ).


Commentaires Facebook
Notez cet article

Laisser un commentaire