Conduire après 70 ans: 5 conseils indispensables pour la sécurité

Conduire après 70 ans: 5 conseils indispensables pour la sécurité


Avec l’age, les seniors ne prennent pas toujours conscience ou refusent d’admettre qu’il devient plus difficile de conduire. Ranger définitivement ses clefs de voiture ou de moto est souvent vécu comme une grande perte d’autonomie. Alors comment continuer de conduire après 70 ans sans danger pour soi-même et pour les autres. Faut-il continuer de conduire après 70 ans?
Nous allons voir 5 conseils afin de rouler en sécurité. Ces conseils seront principalement axés sur la conduite automobile car elle est la plus représentative, mais bon nombres de ces conseils restent applicables si vous êtes motards.

Les solutions pour continuer de conduire lorsque l’on est senior?

Les difficultés liées à l’age qui avance sont de plusieurs ordres: mobilité, vue, ouïe, douleurs articulaires,…Toutes ces difficultés du quotidien se retrouvent lors de la conduite et induisent des risques sur la route pour vous et les autres usagers.
Les solutions pour continuer d’utiliser son véhicule en toute sécurité sont variées en fonction de chaque problématique.

1 – Bilan médical et aptitude à la conduite
Le premier conseil est de faire un bilan médical. Certaines personnes âgées ont tendance à négliger les soins de santé. Il est donc primordial de consulter votre médecin qui pourra vous faire un bilan de santé et confirmer votre aptitude à la conduite. Le médecin vérifiera votre acuité visuelle, si vous souffrez de troubles auditifs, si vous avez des difficultés de motricité et si vous rencontrez des problèmes de mémoire.
Il vous alertera également des risques éventuels de somnolences par rapport aux médicaments qui vous sont prescrits.
En fonction de ce bilan médical complet, vous pourrez alors vous orienter vers un ophtalmologue, un médecin orl, un kiné,…. pour soulager et résoudre ces petits troubles.
Dans tous les cas il faut privilégier une bonne hygiène de vie, éviter les repas trop lourds, modérer fortement la consommation d’alcool avant de prendre la route.

2 – De l’activité physique
Si vous souffrez de problème de mobilités, vous pourrez également vous orienter vers des activités physiques douces afin de regagner une tonicité musculaire et « dérouiller vos articulations ». Être mobile est indispensable sur la route pour bien apprécier l’environnement dans lequel la voiture évolue.
Quand vos trajets sont courts, il est d’ailleurs mieux de se passer de la voiture et d’y aller à pied, vous limiterez ainsi les risques et cette marche au grand air sera bénéfique pour votre mobilité et votre santé.

3 – Un véhicule adapté
Le choix du véhicule que vous conduisez est également important. Si vous êtes amenés à changer de voiture. Faites un point sur vos besoins.
Est-il nécessaire d’avoir une grande voiture? Devez-vous transporter vos petits-enfants? Avez-vous besoin d’un grand coffre? Faites-vous de grands parcours régulièrement ou occasionnellement? Roulez-vous plutôt en ville ou sur autoroutes?
De nombreux seniors optent pour des petites voitures SUV comme les Dacia, Renault Kadjar,.. (la hauteur du véhicule facilite la montée et la descente) ou des « combis » familiaux type C3 Picasso, Peugeot 3008,…
Si vos déplacements sont limités à quelques kilomètres, pourquoi ne pas essayer une petite voiture électrique comme la ZOE.
Certains seniors ne sont pas adeptes de la technologie automobile (trop de boutons, pas l’utilité, pas habituer,…) Il convient alors de s’orienter vers des modèles d’entrée de gamme sans options.
Il n’y a pas de voiture type pour les séniors. Il convient de les essayer et de trouver celle qui facilitera votre quotidien et sera adapté à vos besoins et à vos difficultés.
Voici tout de même quelques options et critères à prendre en compte lors de l’achat:
– Choisir un véhicule avec de grandes vitres afin d’augmenter le champ de vision
– Privilégier une boite automatique
– Opter pour un véhicule qui dispose de gros caractères, notamment les chiffres de vitesse.
– Certaines options peuvent faciliter le stationnement: caméra de recul, caméra à 360°, stationnement automatique, détecteur d’obstacles,… peuvent être utile.
– Le GPS est également pratique si vous voyagez.

4- Un stage pour senior à l’auto-école
De nombreuses auto-écoles proposent désormais des stages de remise à niveau destinés aux seniors.
Il est vrai qu’en le code de la route a évolué, le comportement des automobilistes également, les véhicules ont bien changé,… Tous ces bouleversements sont à prendre en compte.
Aussi ces stages sont le moyens de réactualiser ses connaissances, d’échanger avec d’autres seniors et de reprendre quelques leçons de conduite avec un moniteur qui pourra corriger les mauvaises habitudes prises depuis toutes ces années.

5- les alternatives à la conduite
Avec le développement d’internet, il existe de nombreuses solutions pour éviter de conduire.
– Pour vos courses: Les grandes enseignes et certains petits commerçants proposent un service de livraison à domicile. Ce service payant pour les petites commandes est parfois gratuit au-delà d’un certain montant. Il ne faut pas s’en priver, d’autant plus que la manutention des packs d’eau, des barils de lessive,… pourrait vous donner des douleurs dorsales.

– Pour vos petits trajets: De nombreuses applications et de nombreux sites internet proposent des services de transports de proximité. En covoiturage avec un voisin, avec un particulier de votre ville ou via un service internet, l’objectif est de vous faire conduire moyennant un petit défraiement.
Il est également possible de contacter les taxis de votre quartier. Certains proposent parfois des forfaits pour plusieurs voyages.
Cette forme de covoiturage permet également de rompre l’isolement en échangeant avec des personnes vivant à proximité.

Quelques sites de covoiturage:
https://www.blablacar.fr/
https://www.roulezmalin.com/
http://www.karzoo.fr
http://www.laroueverte.com
https://www.idvroom.com/

– Pour vos grands trajets: Les grands trajets représentent un risque important pour les seniors qui conduisent: fatigue, méconnaissance de la route,… Alors pourquoi se fatiguer et prendre des risques alors qu’il existe des solutions pour les grandes distances. Tout comme pour les petits trajets, vous pouvez utiliser le covoiturage, mais il existe d’autres alternatives:

L’auto-train: cette solution existe depuis de nombreuses années. Vous déposez votre véhicule dans une gare, vous voyagez en train, vous récupérez votre automobile à l’arrivée. L’inconvénient est que peu de gares de départ sont disponibles. Renseignez-vous auprès de la sncf.
https://autotrain.voyages-sncf.com

Un chauffeur pour votre voiture: Là encore internet a révolutionné les habitudes avec un nouveau service: un chauffeur qui conduit votre voiture.
Voici quelques sites proposant ce genre de service:

http://www.service-chauffeur.fr/
http://www.helpchauffeur.fr/

Le bus: Si vous aimez prendre votre temps ou si vous souhaitez voyager pas cher, la solution est le transport en bus. Vous trouverez ci-dessous une liste de société proposant ce service de bus:

http://fr.ouibus.com/fr
http://www.eurolines.fr/fr/
https://www.flixbus.fr/


Commentaires Facebook
Conduire après 70 ans: 5 conseils indispensables pour la sécurité
Notez cet article

Laisser un commentaire