Comment faire son arbre généalogique

Comment faire son arbre généalogique?

arbre généalogique

arbre généalogique

La généalogie fait partie des loisirs préférés des séniors. La généalogie, une aventure qui va vous plonger dans de nombreux livres et recherche afin de trouver des réponses à vos questions. Il va falloir faire preuve de beaucoup de patiente et de motivation car parfois vous allez rester bloqué pendant plusieurs jours voir plusieurs mois. Mais c’est avec beaucoup de persévérance que vous atteindrez vos objectifs.
Alors si l’envie de faire votre arbre généalogique vous tente, nous vous invitons à consulter les  réponses à vos principales questions afin de démarrer votre quête avec un maximum de connaissance.

Combien ça coûte ?

La généalogie est avant tout un passe temps… Et c’est un passe temps peu onéreux. Mis à part le fait d’aller voir vos proches et de récupérer des documents, vous n’avez pas besoin d’engager de grosses sommes d’argent. Les logiciel particuliers peuvent se trouver gratuitement sur internet, et les seuls frais que vous risquez d’avoir sont des frais de déplacements.

Jusqu’où pouvez vous remonter dans le temps ?

La réponse va dépendre de certains facteurs tel que la commune, les lieux, etc… D’une manière générale vous allez pouvoir remonter jusqu’en 1650 si les archives vous le permettent.

Combien de temps cela va vous prendre ?

Tout dépend du temps que vous allez y consacrer, mais les recherches généalogiques sont souvent longues. De même le parcours de vos ancêtres y comptera pour beaucoup. En effet dans certaines familles, les nombreux changements de région ou de pays peuvent compliquer les recherches et donc être chronophage.

Comment commencer vos recherches ?

Pour débuter il va falloir vous focaliser sur :

– Les actes de l’état civile
– Les papiers de famille auprès de vos proches

Contacter les mairies pour récolter les actes d’état civile (naissance, mariage) : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/N359.xhtml
Pour ce qui est des papiers de famille, munissez-vous des documents principaux tel que :
– Carte d’identité,
– livret de famille,
– passeport,
– faire-part,
– photographie de mariage ou autre,

vous allez alors pouvoir remonter rapidement à 2/3 générations antérieures.

Et la méthodologie dans tout ça ?

Pour commencer il faut procéder en 3 étapes :
– Réunir les documents de famille.
– Identifier les ancêtres les plus connus.
– Contacter les mairies pour récupérer des actes de naissance.

A ce stade le plus simple aura été effectué. Malheureusement les actes de naissance ne vous indiqueront pas le lieu et date de naissance de parent, la recherche commencera alors : Ne faite pas l’erreur de base à chercher l’acte de naissance du père dans la même commune que son fils. Si vous voulez remonter le temps rapidement il faudra se diriger vers d’autres documents tel que : mariage et décès.
Commencer donc par rechercher l’acte de mariage dans la même commune où est né l’enfant. Utilisez les tables décennales pour accélérer vos recherches. Grâce aux tables décennales vous allez pouvoir estimer l’époque de l’éventuelle mariage.

Qu’en est-il de l’organisation ?

Afin de vous organiser au maximum vous allez pouvoir soit utiliser des outils informatiques tel que des logiciels adaptés à la généalogie (voir plus bas les outils en ligne). Sinon, il faudra travailler méthodiquement sur des supports standard tel que le papier.

Voici quelques conseils :
– Utiliser un cahier afin d’égarer vos documents
– A chaque nouvelle recherche notez les éléments clés dans votre cahier
– N’oubliez pas de mentionner la date de découverte de l’information
– Ne vous focaliser pas sur un type de document


Quelles sont les ressources à exploiter ?

Parmi vos recherches vous allez pouvoir vous orienter vers différents documents, on retrouvera notamment :

1) Les registres d’état civil :  Créé depuis 1793, les documents sont en double exemplaire dans chaque mairie.

– Acte de naissance
– Mariage
– Décès
– Les registres paroissiaux
– Les tables décennales

A noter que les registres paroissiaux sont plus anciens et peuvent parfois remonter jusqu’au XVIième siècle.
Les tables décennales ont été instaurées en 1803, et chaque période comprend 10 années.

2) Les archives notaires :
On note principalement des contrats de mariages, des testaments, des inventaire après le décès (ils vous permettront d’obtenir des informations sur les biens immobiliers par exemple)

3) Autres documents à ne pas oublier pour faire son arbre généalogique :
Ne négligez pas les documents tel que:
– les recensements,
– les listes électorales,
– les déclarations de succession,
– les archives militaires,
– les archives judiciaires, libre à vous de compléter cette liste

Des outils en ligne pour vous aider dans vos recherches généalogiques ainsi que pour faire votre arbre généalogique?

GeneaNet
geneatique.net
Genealogie.com
Ancestry.fr
Bigenet.fr
Myheritage.fr
Francegenweb.org
Rfgenealogie.com

Notre sélection de livres généalogiques:

Le Larousse de la généalogie:

 La généalogie pour les nuls:

La généalogie pour tous:

Notre sélection de logiciels de généalogie:

Généatique classique

Généalogiste deluxe


Commentaires Facebook
Comment faire son arbre généalogique
Notez cet article

Laisser un commentaire